Le blog de Castel Immo à Seilh et Grenade
27 juin

Comment évolue le marché de l’immobilier à Merville ?

salon intrieur

L’année 2016 est bien avancée, c’est donc le moment de faire le point sur le marché immobilier. Tout d’abord, il faut savoir qu’à 86 % les emprunteurs achètent pour se loger et que la conjoncture est à nouveau en faveur des primo-accédants. Ces derniers représentent aujourd’hui 40 % des acquéreurs (contre à peine 35 % en 2015) et devraient monter à plus de 50 %, voire 60 % d’ici la fin de l’année. La baisse des taux d’intérêt sur les prêts de longue durée a favorisé cet élan : sur 25 ans, ils peuvent emprunter à un taux fixe compris entre 1,56 % et 2,20 %. Ont également une influence positive le nouveau PTZ, la stabilisation des prix de vente et un retour de la confiance.

Avec le retour des primo-accédants, le marché immobilier, neuf ou ancien retrouve un certain dynamisme. Les jeunes ménages font appel aux agences immobilières, aux bureaux de vente des promoteurs et… aux courtiers en crédit. Cafpi, courtier en crédits, constate, en effet, une forte hausse des sollicitations qui, même si elles ne se concrétisent pas toutes immédiatement par des demandes de crédit, sont tout de même encourageantes pour les prochains mois. Le désir d’acquisition immobilière a supplanté celui du rachat de crédit, et c’est un bon présage !

PTZ 2016 connait un succès
Le printemps est une saison propice à la recherche immobilière, et cette année, la motivation est encore accentuée chez les primo-accédants par le nouveau prêt à taux zéro qui rend plus simple et moins coûteux l’achat de leur premier logement. Malgré une certaine complexité du dispositif, le succès est bien présent : les jeunes ménages sont nombreux à apprécier de pouvoir acheter dans l’ancien, plus accessible et souvent mieux situé en centre-ville.

En plus de banques volontiers prêteuses, à faible taux, sur des durées longues et avec peu d’apports personnels (de l’ordre de 10 %, de quoi couvrir les « frais de notaire »), la conjoncture immobilière bénéficie aussi de la relative stabilité des prix !

C.V. / Bazikpress © fannyes

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée