Le blog de Castel Immo à Seilh et Grenade
28 Fév

Un agent immobilier ou un notaire pour vendre votre maison de Seilh ?

Vous vous apprêtez à mettre en vente votre maison de Seilh, charmante commune de la Haute-Garonne située à 15 kilomètres au nord-ouest de la Ville Rose. Saviez-vous que les notaires viennent de s’allier avec Le Bon Coin pour prendre des parts sur le marché sur le secteur de la transaction immobilière. Capables eux aussi de faire le lien entre vendeurs et acheteurs, ils veulent rappeler aux Français que leur activité n’est pas limitée qu’aux contrats d’héritage ou de mariage.

Négocier et toujours négocier !
Alors, dans ces conditions, pourquoi ne pas passer par un notaire, plutôt que par une agence immobilière, pour vendre votre maison à Seilh ? Ce sera plus simple pour la suite, vous dites-vous. Un seul interlocuteur et l’affaire est dans le sac ! Vous êtes libre de penser comme bon vous semble, mais laissez-nous vous préciser deux ou trois points : tout d’abord, rentrer un mandat de vente est une chose, mais trouver un acquéreur en est une autre. Vu la conjoncture économique, les acquéreurs sont frileux et pas toujours au rendez-vous. Or, une chose est sûre : les bons agents immobiliers ont un fichier client représentant un véritable «vivier » de personnes à la recherche d’un bien, ce qui n’est pas le cas des notaires. Sachant que, en plus, ces derniers ne sont pas forcément dotés d’un caractère de négociateur. Et oui, il faut un certain doigté pour mettre d’accord vendeur et acheteur. Bien souvent, pour trouver un terrain d’entente entre les deux parties, il faut un intermédiaire avec un certain sens commercial doublé d’une bonne dose d’empathie. Des compétences qui s’acquièrent généralement avec l’expérience.

L’expérience… du terrain
N’oubliez pas non plus que ce n’est pas le même métier : les agents immobiliers passent le plus clair de leur temps à l’extérieur de l’agence à faire de la prospection, des estimations, des visites, à rencontrer vendeurs et acheteurs. Ils connaissent leur secteur par cœur. Ce qui n’est pas le cas des notaires. Et enfin, n’allez pas croire que, sous prétexte que vous passerez par un notaire, vous ne paierez pas de frais. Celui-ci touchera bien des frais de transaction ainsi que la part des droits de mutation qui lui revient !

P.L. / Bazikpress © JPC-PROD

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée